Deux nouveaux tableaux textiles, et cette fois, nous partons en Inde. Rencontre avec des personnages terrifiants de la mythologie indienne.

Les Daayani, des sorcières aux longs cheveux – source de leur pouvoirs – et aux pieds cagneux, qu’elles dissimulent sous de longues jupes. Pour les vaincre, il faut couper leur longue chevelure.

Le conte que je raconte dans Garam Masala met en scène ces trois Daayani qui kidnappe un jeune prince. C’est sans compter sur la détermination de la promise du prince qui va partir à sa recherche…  Adapté d’un conte de « Folklore of the Santal Parganas » de Cecil Henry Bompas.

Broderie exclusive pour ce tableau, avec récupération de saris et de vieilles jupes de soie.

 

Le Rakshasa est un terrible démon de la mythologie hindoue. Il aurait été créé à partir du pied de Brahma, et serait un grand consommateur de chair humaine …

Je raconte la rencontre de Bopoluchi, jeune orpheline avec cet ogre, dans Garam Masala.

Broderie et Posca pour le coloriage. (pas la patience de broder une telle surface 😉